Newsletter OMéDIT Normandie - Décembre 2017
Oblique Newsletter OMéDIT Normandie - Décembre 2017 | n°6
Visuel
Edito

    

L’Observatoire des Médicaments Dispositifs médicaux et Innovations Thérapeutiques (OMéDIT) de Normandie est heureux de vous adresser sa sixième newsletter. Nous vous souhaitons une bonne lecture ainsi que de joyeuses fêtes de fin d’année !

L'équipe de l'OMéDIT Normandie

Liste en sus
fleche
bla
Recueil de l'indication

De nouvelles modalités de recueil et de transmission des données relatives aux médicaments inscrits sur la liste en sus sont prévues en 2018. Un code sera associé à chaque indication et devra être remonté avec les données FICHCOMP. Un référentiel est mis à disposition par le ministère et propose de rassembler, en un document unique, l’ensemble des spécialités et indications inscrites. Il contient notamment la dénomination commune internationale (DCI) associée au nom de marque de chaque médicament, le libellé des indications prises en charge (aux collectivités ou en sus) ainsi qu’un code indication. Un champ libre (code : 999) sera prévu pour la saisie des indications ne relevant pas de ce référentiel. Le code indication pourra être saisi dans les recueils PMSI MCO à partir du 1er mars 2018.

reglementation
Infos Réglementaires

Yervoy® (ipilimumab) : TOUTES les indications de l’ipilimumab seront radiées de la liste en sus à partir du 1er mars 2018 avec pour motif un SMR insuffisant, une absence d’ASMR et de comparateurs pertinents inscrits sur la liste en sus.

Levact® (bendamustine) : à compter du 1er mars 2018, pour cause d’absence d’ASMR et de comparateurs pertinents inscrits sur la liste en sus, les indications suivantes de la bendamustine seront radiées de la liste en sus :
- Traitement en monothérapie du LNH indolent chez des patients qui ont progressé pendant ou dans les 6 mois qui suivent un traitement par rituximab seul ou en association.
- Traitement de première ligne du myélome multiple (stade II en progression ou stade III de la classification de Durie- Salmon) en association avec la prednisone chez des patients de plus de 65 ans qui ne sont pas éligibles pour la greffe autologue de cellules souches et qui présentent une neuropathie au moment du diagnostic excluant l’utilisation de traitement comportant du thalidomide ou du bortezomib.

Keytruda® (pembrolizumab) : Inscription de l’indication suivante sur la liste en sus : En monothérapie dans le traitement de première ligne des patients adultes atteints d’un CBNPC métastatique dont les tumeurs expriment PDL1 avec un score de proportion tumorale (TPS) ≥ 50 %, sans mutations tumorales d’EGFR ou d’ALK.

Un tableau regroupant les informations médico-économiques sur les médicaments anticancéreux coûteux est disponible sur notre site internet ou en cliquant ICI. Il est régulièrement mis à jour et sera bientôt exhaustif concernant les génériques et les biosimilaires des anticancéreux coûteux.

has
Infos HAS

Qu'est-ce qu'un biosimilaire ? Comment le prescrire ? Quels sont les intérêts des biosimilaires ?

Un médicament biosimilaire est un médicament qui, comme tout médicament biologique, est produit à partir d’une cellule, d’un organisme vivant ou dérivé de ceux-ci. Si vous vous posez des questions à propos des biosimilaires vous trouverez ICI la fiche de bon usage des médicaments biosimilaires publiée par la HAS sur son site internet au début du mois.

Lien vers le site de la HAS : cliquez ici.

Retrouvez nos outils sur les biosimilaires en cliquant ICI.

Mon patient peut-il être pris en charge en HAD ?

L’hospitalisation à domicile (HAD) permet d’éviter ou de raccourcir une hospitalisation conventionnelle en offrant aux patients la possibilité d’être soignés sur leur lieu de vie. Malgré une politique en faveur du développement de l’HAD menée par les pouvoirs publics, cette possibilité reste sous-utilisée et encore trop peu connue par les professionnels de santé. C’est pourquoi la HAS a développé le premier outil en ligne d’aide à la décision pour les médecins prescripteurs, qui permet d’estimer si un patient est éligible ou non à cette modalité d’hospitalisation. "ADOP-HAD", outil pratique développé par la HAS, va vous aider à répondre à cette question. Il est disponible en cliquant ICI.

Lien vers le site de la HAS : cliquez ici.

Boîte à outils
fleche

Des outils portant sur la Rétrocession sont actuellement en cours d'élaboration par un groupe de travail de l'OMéDIT.

Des affiches patient présentant la rétrocession et la cartographie des PUI ayant une autorisation ainsi que leurs coordonnées sont déjà en ligne dans notre boîte à outils.

Pour y accéder cliquez ici.

rétro
Silence, ça tourne !
ca tourne

L'OMéDIT Normandie en partenariat avec le CHU de Rouen, le CPIAS Normandie et Normantibio est en cours de réalisation d'un nouveau film analyse de scénario. Il aura pour thème la prise en charge des infections urinaires en EHPAD. Nous vous préviendrons dès qu'il sera disponible !

AGENDA
fleche

Le groupe de travail HAD se réunira le jeudi 8 février 2017.

La prochaine réunion du comité technique « Dispositifs médicaux » se tiendra le jeudi 22 février 2018.

calendrier
OMEDIT Normandie
Site de Caen
ARS, Espace Claude Monet, 2 place Jean Nouzille, 14050 Caen Cedex 4 -
    celine.bougle@ars.sante.fr    02.31.70.95.21   
Site de Rouen
CHU de Rouen, IBC 2ème étage, 1 Rue de Germont, 76031 ROUEN CEDEX
    omedit.normandie@chu-rouen.fr    02.32.88.92.81