Newsletter OMéDIT Normandie - Février 2018
Oblique Newsletter OMéDIT Normandie - Février 2018 | N°8
Visuel
EDITO

L’Observatoire des Médicaments Dispositifs médicaux et Innovations Thérapeutiques (OMéDIT) de Normandie est heureux de vous adresser sa huitième newsletter. Nous vous souhaitons une bonne lecture !

L'équipe de l'OMéDIT Normandie

Anti-vitamines K
fleche
avk
Boîte à outils

Les AVK constituent le traitement anticoagulant de référence pour des pathologies fréquentes telles que la fibrillation auriculaire, les valvulopathies et les maladies thromboemboliques veineuses. Actuellement, plus de 1 % de la population française est traitée par AVK ce qui représente environ 80 000 patients en Normandie. Malgré les recommandations existantes, les AVK tiennent toujours une place importante dans l’iatrogénie médicamenteuse. L’enquête ENEIS a mis en évidence que les anticoagulants, dont les AVK, arrivent en France au premier rang des médicaments responsables d’accidents iatrogènes graves (37 % en 2004 et 31 % en 2009 des événements indésirables graves rapportés liés au médicament).

Dans le cadre du projet régional de télésurveillance des patients sous AVK des recommandations régionales normandes pour l'élaboration d'un protocole pluri-professionnel de soins de 1er recours pour la gestion des médicaments anti-vitamines K chez l'adulte ont été élaborées par un groupe de travail. L’objectif général de ces recommandations vise à réduire la morbi-mortalité des accidents liés aux AVK, par une meilleure gestion quotidienne d’un traitement par AVK, et améliorer le parcours de soins par une meilleure coordination entre professionnels (médecins, IDE, biologistes, pharmaciens) des différents secteurs (ambulatoire, médico-social, sanitaire).

Ce document d’aide pour l’élaboration d’un protocole individuel de gestion des AVK par les IDE est disponible sur notre site internet dans notre boîte à outil en sélectionnant "Bon usage" puis sous l'onglet "Protocoles de soins". Vous pouvez également le retrouver en cliquant ici.

has
Pharmacie clinique
Guide conciliation HAS : Nouvelle version

Le guide HAS « Mettre en œuvre la conciliation des traitements médicamenteux en établissement de santé » a été actualisé. Cette nouvelle version est accompagnée d’un nouvel outil mis à disposition des professionnels  de santé : le volet médicamenteux de la lettre de liaison à la sortie. Ce document permet de tracer aussi bien un bilan médicamenteux pour les établissements réalisant une démarche de conciliation des traitements médicamenteux que le traitement du patient avant son hospitalisation pour ceux qui ne réaliseraient pas cette démarche. Dans les deux cas il trace le devenir de ce traitement et in fine le traitement de sortie d’hospitalisation   prescrit  et intègre toutes les explications que le professionnel de santé estime nécessaires à la bonne compréhension du patient.

Vous pouvez retrouver ces documents sur le site de la HAS en cliquant ici.

pa
Personne âgée
Coopération renforcée MCO/EHPAD

La DGCS (Direction Générale de la Cohésion Sociale) a publié une instruction visant à améliorer le parcours de santé des personnes âgées au travers d’une coopération plus étroite entre les établissements de santé et les EHPAD. L’amélioration des prises en charge des personnes âgées en perte d’autonomie passe par la fluidification des échanges et l’approfondissement de l'articulation entre secteurs sanitaire et médico-social. Dans un objectif de limitation des hospitalisations évitables, une « boîte à outils » composée d’une fiche méthodologie et de quatre fiches action à destination des établissements de santé MCO et des EHPAD a été élaborée pour favoriser la circulation d’informations entre professionnels et assurer un accès simplifié à des expertises gériatriques pour les publics âgés ciblés.

Vous pouvez retrouver l’instruction en cliquant ici.

Bilan partagé de médication
fleche
sfpc
Pharmacie clinique

En décembre 2017, la SFPC a sorti une fiche mémo concernant les préconisations pour la pratique des bilans partagés de médication. Le bilan partagé de médication se définit d’après la HAS « comme une analyse critique structurée des médicaments du patient dans l’objectif d’établir un consensus avec le patient concernant son traitement ». Il s’appuie sur un entretien structuré avec le patient ayant pour objectif de réduire le risque d’iatrogénie, d'améliorer l'adhésion du patient et de réduire le gaspillage de médicaments. Il peut être conduit en soins primaires ou en milieu hospitalier. Il apparait désormais en France dans le cadre législatif du référentiel de compétence des pharmaciens d’officine avec une rémunération forfaitaire dans le cadre de l’accompagnement des personnes âgées. Il se décompose en 4 étapes : la collecte des données, l’évaluation et l’analyse pharmaceutique clinique, la mise en œuvre, et le suivi. Il repose sur le partage d’informations et sur une coordination pluri-professionnelle, tout particulièrement avec le médecin.

Vous pouvez retrouver la fiche mémo de la SFPC en cliquant ici.

cytotec
Infos Médicaments
Note d'information suite à l'arrêt de commercialisation du Cytotec®

A partir du 1er mars 2018, le Cytotec® (misoprostol) ne sera plus commercialisé. Il était utilisé hors AMM dans certaines indications de gynécologie obstétrique notamment : IVG, déclenchement de l'accouchement, fausse couche précoce, IMG et mort foetale in utéro. Face à cet arrêt de commercialisation, la DGOS a publié une note d'information relative à la réorganisation de l’offre thérapeutique et des modalités de prise en charge des patientes, auparavant traitées dans certaines indications de gynécologie-obstétrique par la spécialité Cytotec®.

Vous pouvez retrouver cette note d'info en cliquant ici.

ansm
Infos Médicaments
Prévention des EIG : DPD et fluoropyrimidines

Les fluoropyrimidines [5-fluorouracile (5-FU) et capécitabine] sont des médicaments anticancéreux essentiels et parmi les plus utilisés dans le traitement de nombreux cancers. Des toxicités sévères, parfois d'évolution fatale, sont rapportées en lien avec une surexposition au médicament dont le métabolisme et la dégradation dans l’organisme dépendent d’une enzyme appelée : dihydropyrimidine deshydrogénase (DPD). En cas de survenue d’une intoxication à une fluoropyrimidine, il est rappelé qu’il existe un antidote, Vistogard  (uridine triacétate) qui dispose d’une ATU nominative en France.

L’ANSM et l’INCA ont élaboré conjointement un point d’information que vous pouvez retrouver en cliquant ici.

Prescription de biosimilaires
fleche
biosimilaires
Biosimilaires

Publication de l'instruction N° DSS/1C/DGOS/PF2/2018/42 du 19 février 2018 relative à l’incitation à la prescription hospitalière de médicaments biologiques similaires, lorsqu’ils sont délivrés en ville qui met en place un dispositif incitatif permettant de valoriser les efforts des établissements de santé qui augmentent le taux de recours à certains médicaments biosimilaires, pour les prescriptions hospitalières exécutées en ville (PHEV). Ce dispositif s’applique à tous les établissements ayant signé un contrat d’amélioration de la qualité et de l’efficience des soins (CAQES). Cette instruction introduit une rémunération complémentaire des établissements de santé relative à la pertinence de la prescription de médicaments biosimilaires récents.

Cette rémunération porte sur les groupes de médicaments pour lesquels des médicaments biosimilaires ont récemment été admis au remboursement, et dont la prescription est au moins pour partie hospitalière mais exécutée en ville. Deux groupes de médicaments ont ainsi été retenus :
- des produits de la classe des anti-TNF alpha (groupe étanercept),
- l’insuline glargine (groupe insuline glargine).

Pourretrouver l'instruction cliquez ici.

reglementaire
Informations réglementaires

• Publication au JO du 23/01/18 d'une extension d'indication pour l'Halaven® (eribuline) dans le liposarcome : Traitement des patients adultes atteints d’un liposarcome non résécable ayant reçu un protocole de chimiothérapie antérieur comportant une anthracycline (sauf chez les patients ne pouvant pas recevoir ce traitement) pour le traitement d’une maladie avancée ou métastatique.

• Les modalités de suivi par les ARS et les OMEDIT des actes de pose de bioprothèses valvulaires aortiques par voie artérielle transcutanée ou par voie transapicale (TAVI) sont prolongées jusqu’au  31 décembre 2018. L’arrêté de prolongation est paru au JO le 28/12/2017.

• Retrouvez toute la veille réglementaire en cliquant ici.

atih
ATIH : médicaments coûteux en HAD

Au 1 mars 2016, un recueil FICHCOMP a été mis en place pour les établissements d’HAD relatif aux traitements coûteux hors liste en sus. En 2017, ce recueil a été poursuivi, mais le format des données déclarées n’est pas toujours celui qui est attendu. Afin de palier à ce problème, publication par l’ATIH en janvier 2018 de la notice technique ATIH n° CIM-MF-51-3-2018 destinée à informer les établissements de santé des modalités de remplissage des fichiers FICHCOMP « médicaments coûteux » pour les établissements HAD.

Cliquez ici pour accéder à cette notice.

AGENDA
agenda

26/03/18 : CT Pharmacie clinique
29/03/18 : CT Pharmaciens DIM
03/04/18 : GT Interruptions de tâche
05/04/18 : CT Personnes âgées
10/04/18 : GT Rétrocessions

OMEDIT Normandie
Site de Caen
ARS, Espace Claude Monet, 2 place Jean Nouzille, 14050 Caen Cedex 4 -
    celine.bougle@ars.sante.fr    02.31.70.95.21   
Site de Rouen
CHU de Rouen, IBC 2ème étage, 1 Rue de Germont, 76031 ROUEN CEDEX
    omedit.normandie@chu-rouen.fr    02.32.88.92.81